Dark Tourisme: Top 5 des lieux les plus macabres à visiter

Dark Tourisme: Top 5 des lieux les plus macabres à visiter

Tendance de plus en plus en vogue ces dernières années, le “dark tourisme” attire de plus en plus d’adeptes. Le dark tourisme est une forme de tourisme où les personnes se rendant sur des lieux où il y a eu des catastrophes et/ou événements macabres. Le point commun de tous ces lieux, c’est qu’il y a eu des pertes humaines de grande ampleur ou biens des lieux qui ont été complètement détruits. 

Néanmoins, il y a des questions éthiques à se poser sur cette forme de tourisme pas comme les autres. En effet, il y a une crainte que ces lieux de commémoration deviennent trop commerciaux.  Pour donner un aperçu de ces lieux, nous allons vous donner 5 lieux de dark tourisme.

1. Le camp de concentration d’Auschwitz, en Pologne

Le camp de concentration d'Auschwitz, en Pologne

Le camp d’Auschwitz est tristement connu pour être l’un des plus grands camps de concentration de la guerre 1939-45. Des individus de l’Europe entière ont été déportés dans ce camp de travail. La quasi totalité de ces personnes était des de religion Juive. 

De plus, ce camp était aussi un lieu d’extermination. On estime qu’entre 1 million et 1,5 millions y ont perdu la vie. Le camp d’Auschwitz  fait partie sans aucun doute des lieux les plus macabres que l’humanité n’ait jamais connus. 

Ouvert aujourd’hui au public, il est possible d’accéder librement dans différentes parties de ce camp, y compris dans les “cabanes” où étaient détenus les prisonniers. En se rendant sur ce lieu, vous ressentez le poids de l’histoire.

2. La centrale nucléaire de Tchernobyl, en Ukraine

La centrale nucléaire de Tchernobyl, en Ukraine

Voici un autre lieu très connu du dark tourisme qui est Tchernobyl, en Ukraine. En 1986 a eu lieu une catastrophe nucléaire. En effet, une explosion du réacteur de la centrale nucléaire a engendré la pire catastrophe nucléaire de l’humanité. Aujourd’hui il est encore difficile d’estimer le nombre de morts dû à cette catastrophe. 

Cette explosion a créé une “zone d’exclusion” de 30 kilomètres autour de la centrale. Effectivement les radiations dans cette zone sinistrée sont toujours fortement présentes. Aujourd’hui, certaines agences de voyages organisent des expéditions car de nombreux curieux veulent visiter ce lieu. En 2018, la central de Tchernobyl a attiré 72000 visiteurs.

3. La ville de Pompéi, en Italie

La ville de Pompéi, en Italie

Pompéi était une ville situé dans le sud de l’italie, tout près du volcan du Vésuve. Cette ville a subi l’une des catastrophes naturelles les plus dramatiques de l’humanité. En 79 après Jésus-Christ, le Vésuve est entré en éruption et a complètement détruit la ville et a décimé la population de cette cité. 

Avec cette éruption volcanique, la lave a complètement “figé” la ville. Aujourd’hui il est possible d’aller visiter ce lieu rempli d’histoire. De nombreux archéologues se rendent sur place pour réaliser des études. En visitant ce lieu, vous pouvez découvrir les ruines ainsi que des corps fossilisés.

4. Le mémorial de la paix d’Hiroshima, au Japon

Le mémorial de la paix d'Hiroshima, au Japon

Après l’attaque de Pearl Harbour par les japonais durant la 2ème guerre mondiale, les Etats-Unis ont réalisé des essais nucléaires dans l’atoll de Bikini, aux îles Marshall. Ces essais ont été faits dans le but d’attaquer le Japon.

Le 6 Août 1945, les américains ont largué leur bombe nucléaire sur la ville d’Hiroshima. Puis en le 9 Août 1945, c’est la ville de Nagasaki qui est frappé par une bombe nucléaire. Au total, c’est entre 120000 et 226000 personnes qui sont mortes lors de ces attaques. Ces bombes ont contribué à la fin de la 2nd guerre mondiale.

Dans cette ville d’Hiroshima, un bâtiment a été touché. Celui-ci abritait des personnes qui ont toutes étaient mortes. Ce bâtiment est aujourd’hui appelé Mémorial de la paix d’Hiroshima ou Dôme de Genbaku.

5. Le Ground Zero Memorial, à New York

Le Ground Zero Memorial, à New York

Une des catastrophes les plus marquantes du 21ème est sans doute l’attaque terroriste qu’a subi la ville de New York le 11 Septembre. Ce jour-là, les 2 tours du World Trade Center se sont effondrées après qu’un avion se soit écrasé sur chacune d’entre elles. 2605 personnes ont perdu la vie entre l’effondrement des tours et aux alentours. 

Aujourd’hui, des milliers de touristes viennent visiter ce lieu qui est la définition même du dark tourisme.

Si vous souhaitez visiter des lieux plus “joyeux”, alors n’hésitez pas lire notre article sur l’Australie ou Dubaï.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Untitled