Robot pâtissier : comment le choisir

Robot pâtissier : comment le choisir

Depuis quelque temps, nous voyons le robot pâtissier fleurir un peu partout. Qu’ils soient rouge vif mais aussi chrome, ils exhibent leur beauté à la télévision dans les programmes de pâtisserie et de cuisine en général. Vous pouvez en trouver sur les sites de recettes, en offre sur Groupon, sur les meubles de cuisine de vos amis qui aiment la bonne cuisine.

Nous savons tous, par conséquent, que le robot pâtissier permet d’assembler, de mélanger et de pétrir en réduisant de moitié le temps et les efforts.  Le robot est idéal pour pétrir les pâtes, le pain et la pizza.

Retrouvez aussi une sélection de robots pâtissiers KitchenAid sur : https://mes-reves-sucres.fr/robot-patissier-kitchenaid/.

S’il est en effet possible d’assembler et de mélanger avec un simple batteur électrique à partir de quelques dizaines d’euros, pour pétrir non. Il faut un outil plus durable et plus puissant, comparable en force et en résistance, à nos bras. Le terme “planétaire” vient du type de mouvement (similaire à celui des planètes) qui permet au robot d’atteindre chaque recoin du récipient et de mélanger et pétrir les ingrédients présents en chaque point du bol.

Évidemment, dans les fabriques de pâtes, les boulangeries et les restaurants, on utilise des robots professionnels, qui coûtent des milliers d’euros. Ils permettent de traiter des kilos et des kilos de farine. Mais si vous êtes une famille moyenne (4/5 personnes), il existe des robots pâtissiers à usage domestique à des prix tout à fait abordables.  Évidemment, le prix varie en fonction de la marque, du modèle, de la puissance, de la qualité des matériaux, des accessoires inclus.

Puissance du robot pâtissier

Un moteur puissant est indispensable pour travailler tout type de pâte sans mettre sous tension le batteur et compromettre son utilisation. Il faut cependant considérer que certains robots pâtissiers ont un moteur indirect et que d’autres, de conception plus moderne, ont un moteur direct.

Alors que dans les robots à prise indirecte, le moteur est situé à l’arrière ou à la base de la machine, dans les mélangeurs à prise directe plus modernes, le moteur est placé juste au-dessus du bras de pétrissage.

Mélangeur planétaire

Qu’est-ce que cela signifie en termes de puissance et d’usure ? Dans le premier cas, la force motrice est transmise aux accessoires (puissance réduite) au moyen de divers engrenages qui sont également plus sujets à l’usure. Dans le second cas, la force motrice n’est pas soumise à la “décroissance” et est pratiquement égale à 100% de la puissance du moteur.

Par conséquent, les pétrins à prise indirecte, en plus d’être plus sujets à l’usure, ont un plus grand gaspillage d’électricité et nécessitent un moteur d’au moins 900/1000 W pour pouvoir travailler la pâte. En revanche, les moteurs à entraînement direct, en plus de présenter une usure moindre des composants, ont une consommation plus faible et un rendement plus élevé. Un moteur à entraînement direct de 500 W peut être comparé aux 1 500-1 800 W d’un moteur à entraînement indirect.

Qualité du fouet

Outils des robots pâtissiers

Si nous considérons le travail fatigant, exigeant, épuisant qu’un robot pâtissier fait pour nous, nous considérons aussi l’investissement économique que nous faisons dans l’achat. Si nous ne voulons pas risquer de revenir au pétrissage avec nos mains après quelques utilisations, nous devrions quand même choisir des robots pâtissiers construits avec des matériaux de qualité (acier). Et par qualité, il faut que les mécanismes, les engrenages et les anneaux ne soient pas en plastique “prêt” à se briser à la première utilisation sous la contrainte.

Même considération pour les accessoires (les crochets) qui ne doivent pas être émaillés. Sinon le revêtement après quelques lavages pourrait commencer à se détacher pour être mélangé à la pâte. En outre, plus les composants sont robustes et de qualité, moins il y a de risque que le batteur vibre et marche sur le plan de travail de la cuisine pendant son utilisation… Et les histoires de robots et de bols ayant fini par terre ne sont malheureusement pas des légendes urbaines.

Chaque robot pâtissier possède généralement trois accessoires de base : le fouet en fil de fer pour fouetter, le batteur K pour mélanger et le crochet pour pétrir les composés plus durs comme le pain, la pizza les pâtes faites maison. Beaucoup d’entre eux disposent également d’autres accessoires optionnels à acheter séparément. Pour les amateurs de pain fait maison, le batteur est un outil indispensable. Vous avez ainsi une pâte homogène et une masse compacte, pour la réalisation de tout type de pâtes et de pain.

Choix du robot pâtissier

Choisissez un modèle qui possède suffisamment de réglages (vitesse) pour couvrir toutes les pâtes possibles. C’est-à-dire au moins 6-8 vitesses, encore mieux si 10. Veillez bien à regarder toute ces caractéristiques :

  • La capacité du bol du batteur.
  • La quantité maximale de farine qui peut être mélangé.
  • Les caractéristiques du couvercle anti-éclaboussures.
  • Les accessoires du robot pâtissier qui sont fournis dans le kit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Untitled