Mon guide pour créer un terrarium de plante

Mon guide pour créer un terrarium de plante

Voici un tutoriel qui vous permettra de créer votre propre terrarium facilement. C’est l’occasion de faire de l’écologie, de la botanique et de la déco.

Premiers pas

Commencez par choisir votre terrarium. Il est préférable d’opter pour un grand modèle qui permettra à la plante de s’épanouir. Vous pouvez aussi opter pour les mini-terrariums, mais il faudra alors quelques petites graines pour créer la couleur et la quantité de verdure. Il est également possible de se procurer des plantes déjà repiquées si vous n’avez pas du temps pour la repiquer vous-même.

Le choix de la plante dépend de la taille de votre terrarium. Il faut que la plante ait assez de place pour s’étaler sans toucher les parois. Si vous ne savez pas quelle plante prendre, n’hésitez pas à consulter un expert pour vous conseiller. Ensuite, faites un choix sur la matière du pot en fonction du sens dans lequel vous allez placer votre terrarium.

Les matériaux

Pour créer un terrarium, il vous faut les pots, le substrat, le drainage et la verdure. Le substrat doit être de haute qualité, avec un taux d’humidité élevé. Ensuite, il vous faut un système de drainage pour éviter que l’eau s’accumule dans le substrat. Cela entraînerait la décomposition de celui-ci et polluerait l’environnement. Il est également important d’avoir des plantes vertes, qui seront votre atout décoratif.

Préparation du pot

Après avoir choisi le pot qui convient à votre terrarium, la première chose à faire est de le nettoyer. Pour cela, utilisez un chiffon humide et de l’eau savonneuse. Si vous ajoutez un substrat hydraulique, ne le mettez pas directement dans le terrarium. Mettez-le dans un pot en plastique et ensuite versez-le dans le pot en verre. Ceci vous permettra de faire une estimation du volume du substrat que vous allez utiliser.

Niveau de l’eau au fond du pot

Pour que le terrarium soit bien étanche, vous devez contrôler le niveau d’eau au fond du pot. Après avoir rempli le pot d’eau, vous pouvez constater si l’eau déborde. Si c’est le cas, il faut réduire un peu la hauteur du substrat ou ôter du sable.

Positionnement du pot

Ensuite, vous pouvez placer votre terrarium dans votre intérieur. Il vous faut d’abord choisir un endroit où la température et l’humidité restent stables. En général, on choisit la chambre et le salon. Mais il est aussi possible de le mettre dans la cuisine, à proximité de l’évier. Cela vous permettra d’éliminer les déchets et d’alimenter votre terrarium en eau.

Les plantes à placer dans votre terrarium

Les plantes vertes

Dans votre terrarium, vous pouvez faire pousser des plantes vertes comme les fougères, les plantes grasses et les plantes à feuilles larges. Ces plantes n’ont pas besoin de beaucoup d’eau. Si vous avez un petit terrarium, vous pouvez mettre plusieurs plantes vertes ensemble. Il est même possible de mettre des plantes qui ont des feuilles larges comme le Délia ou le Pilea. Pour cela, vous devez simplement placer une tourbe humide dans le fond du terrarium.

Les plantes à fleurs

Pour plus d’éclat, vous pouvez ajouter des plantes à fleurs comme les orchidées, les lis et les pivoines. Leur culture est très simple et il vous suffit de leur donner de l’eau régulièrement. Il faudra également régulièrement les arroser pour éviter que le substrat ne s’assèche.

Soins et entretien de votre terrarium plante

Arrosage

Il est très important d’arroser régulièrement le terrarium. Vous pouvez arroser votre terrarium quotidiennement ou deux fois par jour. Pour cela, vous pouvez utiliser un arrosoir ou un pulvérisateur. Si vous choisissez d’arroser au pulvérisateur, vous devrez utiliser une éponge pour éliminer les déchets et l’eau qui reste sur les plantes. Inutile de trop arroser le terrarium, car cela favorise la prolifération des mousses et des champignons.

Traitement des champignons

Les terrariums sont des environnements très propices à la prolifération de champignons et de mousses. Il est donc important de régulièrement traiter votre terrarium pour éliminer ces champignons qui nuisent à l’apparence de votre terrarium. Vous pouvez utiliser des désinfectants vasculaires comme le Bricanyl ou désinfectants naturels comme les plantes antimousses.

Entretien du substrat

Il est impératif de bien maintenir le substrat en place. En effet, si vous le laissez s’échapper, il risque de s’accumuler sur les parois du terrarium et d’en perturber l’équilibre. Pour cela, vous pouvez utiliser une spatule ou une petite éponge pour éliminer les déchets.

Désinfection de votre terrarium

Il est important de désinfecter régulièrement votre terrarium pour éviter la propagation des champignons et des mousses. Vous pouvez utiliser des solutions désinfectantes pour terrariums, à base de savon de Marseille.

Réapprovisionnement de votre terrarium

Votre terrarium va se dégrader naturellement au fil du temps. Cela peut être des feuilles qui pourriront, une plante qui tombera ou encore un bout de racine qui se détachera. Il est donc important d’en réapprovisionner régulièrement votre terrarium pour qu’il reste équilibré et agréable à regarder. Pour cela, vous pouvez utiliser des plantes en plastiques ou des racines de végétaux.

Renouvellement de la terre

Une fois par mois, il est utile de renouveler le terreau du terrarium pour que celui-ci ne s’installe pas trop et qu’il reste propre. Pour cela, il suffit de retirer une partie du substrat et d’en remettre de nouveau.

Observez et détendez vous

Voilà, votre terrarium plante est réalisé et vous avez choisi un emplacement pour pouvoir le contempler. Vous avez les clefs pour fabriquer un habitat reproduisant les conditions naturelles de vie de votre plante et vous savez l’entretenir.

Découvrez les 5 erreurs à éviter pour l’entretien d’un terrarium.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Untitled