La culture vivrière, outil pour l’avenir.

La culture vivrière, outil pour l’avenir.

Dans un monde de plus en plus connecté, les gens deviennent de plus en plus éloignés de la nature. La culture vivrière utilise cependant le potentiel de la nature pour apprendre aux gens à mieux s’en occuper et à créer des impacts sociaux positifs.

1. Ce qu’est la culture vivrière

Une culture vivrière utilise la nature pour faire face aux défis mondiaux. La culture vivrière peut être une source d’inspiration pour:

  • lutter contre la faim,
  • protéger l’environnement,
  • réduire les inégalités,
  • créer des emplois,
  • apprendre à connaître la nature et ses ressources.
  • Cette vision repose sur les atouts de la nature: son potentiel, ses ressources et sa diversité.

Quels sont les avantages de la culture vivrière

Découvrez comment la culture de vos propres aliments peut améliorer votre santé physique et mentale, ainsi que la santé de l’environnement.

Cultiver ses propres produits est une solution simple à de nombreux problèmes sanitaires, environnementaux et économiques. Que vous fassiez pousser un seul plant de tomates ou que vous ayez un grand jardin, c’est bénéfique pour votre santé et pour l’environnement.

Voici cinq raisons de cultiver ses propres aliments :

1. Plus nutritifs

Lorsque vous cultivez vos propres aliments, votre alimentation est plus diversifiée et plus saine, et regorge de vitamines, de minéraux et d’antioxydants. Les aliments sous leur forme la plus brute et la plus fraîche sont non seulement les plus savoureux, mais aussi les plus nutritifs. La majorité des produits vendus dans les épiceries passent par un long processus de récolte, d’expédition et de distribution aux magasins. Une fois distribués, les produits peuvent rester stockés ou en rayon pendant une longue période avant d’être achetés, perdant ainsi leur valeur nutritionnelle.

2. Restez actif

Le jardinage est une façon amusante de sortir pour prendre l’air et faire de l’activité physique. Il a été prouvé que l’activité physique requise par le jardinage favorise la santé physique. La pratique du jardinage contribue à améliorer la santé cardiaque et la réponse du système immunitaire, à réduire le rythme cardiaque et le stress, à améliorer la motricité fine et globale, la souplesse et la force corporelle. Le jardinage peut soulager de bon nombre de maux psychique et favorise la récupération énergétique.

3. Faites le plein de vitamine D

Le jardinage est un excellent moyen d’absorber de la vitamine D, connue sous le nom de vitamine du soleil. La vitamine D est essentielle au maintien de la santé des os et des dents, et elle peut également protéger contre certaines maladies.

4. Économisez de l’argent

Vous pouvez économiser beaucoup d’argent en cultivant vos propres légumes et fruits. En dépensant quelques dollars pour des graines, des plantes et des fournitures au printemps, vous produirez des légumes qui donneront des kilos de produits en été.

5. Meilleur pour l’environnement

Le transport des fruits et légumes sur de longues distances est fortement tributaire des combustibles fossiles. En cultivant vos propres aliments, vous réduisez la dépendance à l’égard de ce transport qui nuit à l’environnement. De plus, en cultivant vos propres aliments, vous n’utilisez pas de produits chimiques ou de pesticides qui peuvent nuire à l’environnement.

Conclusion

Ce mode de culture présente de nombreux avantages mais néanmoins, les obligations de chacun ne sont pas ou peu compatible avec ce type de vie. Les récents sujets évoqués par les différents gouvernement, comme la semaine à 4 jours, pourraient contribuer au développement de ce genre d’initiative.

D’ailleurs, pour pousser votre réflexion, n’hésitez pas à lire notre article sur les bénéfices d’une société qui utilise des insectes comme nourriture.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Untitled