Débroussailleuse, laquelle choisir : Moteur thermique ou électrique ?

Débroussailleuse, laquelle choisir : Moteur thermique ou électrique ?

La débroussailleuse est un outil qui intervient là où la tondeuse trouve sa limite d’utilisation. Déterminer la débroussailleuse qui va correspondre aux travaux à réaliser dans le jardin semble simple. Cependant, lorsqu’il s’agit de la choisir, une multitude de détails vont apparaître avec leur lot de questions. Au-delà du choix entre le moteur thermique (à essence) ou électrique (à batterie ou filaire), d’autres caractéristiques vont ressortir.

Effectivement, vous vous rendez compte que le poids, la maniabilité, la sécurité, la fiabilité, la largeur de travail, l’outil de coupe à tête à fil ou à couteau et encore l’ergonomie vont entrer dans l’équation. Toutes ses particularités vont au final déterminer le prix.

Pour envisager tous les points à observer avant votre investissement, retrouver nos informations et guides sur : https://debroussailleuse-travail.fr

Nous vous proposons sur cette page un petit tour non exhaustif afin de mieux identifier les interrogations à aborder pour définir avec plus de précision la débroussailleuse qui peut convenir à votre besoin.

Comment bien choisir une débroussailleuse ?

Tout d’abord, distinguez votre besoin véritable afin de déterminer le type de débroussailleuse qui va correspondre. Pour ce faire, posez-vous quelques questions simples. Une fois que vous y aurez répondu, vous aurez déjà bien débroussaillé le terrain.

– La première des questions à se poser est la surface et les mètres linéaires à traiter.

– Ensuite, la végétation à travailler est-elle ligneuse comme le genêt ou les ronces ou simplement des herbes hautes ?

– Comment est organisé votre terrain ? Y a-t-il beaucoup d’obstacles tels que des arbres, souche, bordure de grillage, bord de mur ou de haies ?

– Aurez-vous à opérer sur des pentes, en sous-bois, sur des talus ?

– Le nombre d’utilisations que vous pensez avoir avec votre débroussailleuse dans la saison ?

– Allez-vous employer la débroussailleuse pour faire des finitions ou pour défricher ? Peut-être les deux ?

De plus, lorsque vous allez passer la débrousailleuse, il faut aussi protéger vos oreilles contre le bruit. Alors pourquoi pas opter pour un casque anti-bruit Oxwork.

Quelles débroussailleuses en fonction de la surface ?

De manière générale et jusqu’à une surface inférieure à 4000 m², la débroussailleuse portée reste le choix privilégié. Au-delà, les débroussailleuses autoportées (sur roues) prendront le relais pour assurer le chantier. Gardez en mémoire que si la surface est importante, le type de végétation est aussi à prendre en compte.

Surface comprise entre 150 à 500 m²

Pour ce type de surface, si l’essentiel de l’entretien est réalisé avec une tondeuse, le coupe-bordure électrique de 500 watts à batterie ou filaire (à brancher sur une prise) est suffisant. Armé d’un fil en nylon de 1,6 mm², le coupe-bordure viendra facilement à bout des herbes rebelles. Vous trouverez aussi dans cette gamme les débroussailleuses à moteur thermique à essence. Dans ce cas, leurs puissances sont estimées à environ 950 watts, ce qui correspond à 1 CV.

Pour une surface comprise jusqu’à 1000 m²

Gardez en mémoire qu’une débroussailleuse intervient pour la réalisation de finition ou pour le travail du fauchage. Pour des surfaces essentiellement traitées pour des finitions, les modèles à batterie de 1000 watts peuvent convenir. Néanmoins, l’autonomie et la puissance seront directement liées et influeront sur le prix final de l’appareil.

Si par contre, l’étendue du terrain est en friche avec des herbes hautes et des broussailles, les modèles électriques actuels peuvent répondre à cette tâche. Cependant, le prix d’acquisition est beaucoup plus élevé.

Le choix de la débroussailleuse thermique reste encore la solution la plus répandue. Les moteurs de 1,2 CV jusqu’à 2 CV accomplissent le travail avec en plus, l’avantage de l’autonomie.

Zone de travail inférieur à 4000 m²

Les débroussailleuses électriques livrent une véritable révolution dans ce marché. La capacité de charge des batteries offre aujourd’hui des performances égales aux motorisations thermiques de même gamme. HUSQVARNA en est un très bel exemple avec son modèle 520iRX ou STIHL avec son modèle FSA 90- AP SYSTEM. Cependant, le prix est sans compter les batteries et le chargeur.

Pour la réalisation de finition et le fauchage sur des étendues de 4000 m², vous trouverez dans la gamme des moteurs à essence des débroussailleuses compétentes. Deux modèles se distinguent entre la débroussailleuse portée classique avec un harnais et la débroussailleuse à dos. Celle-ci s’endosse avec un harnais spécifique et le moteur se trouve sur votre dos.

La puissance peut aller jusqu’à 4 CV et recevoir tout outil et système de coupe tel qu’une lame à 3 dents ou une tête à fil de nylon à 2 et 4 brins, ainsi que les lames à scie circulaire à 32 et 80 dents.

Pour conclure

Choisir une débroussailleuse ne s’avère pas si simple. Un prix élevé ne se justifie pas toujours, mais vous garantit en général une débroussailleuse fiable.

Si le type de moteur est important, la notion de confort, de durabilité, de sécurité n’est pas à négliger.

Nous vous déconseillons les marques inconnues non testées. Les annonceurs commerciaux jouent avec la sémantique des mots pour transformer un dresse-bordure de 300 watts de 60 € en super débroussailleuse forestière indestructible.

Tournez-vous vers des marques éprouvées par les utilisateurs et avec un historique d’expérience sur le terrain. À bon entendeur !

D’ailleurs,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Untitled