Comment savoir si une casserole est compatible avec l’induction ?

Comment savoir si une casserole est compatible avec l’induction ?

Si vous envisagez d’acheter une plaque à induction, vous devez savoir que tous les ustensiles de cuisine ne sont pas compatibles avec cette plaque de cuisson.

Malgré ses nombreux avantages (notamment en matière d’économies d’énergies), investir dans une plaque à induction nécessite souvent de renouveler vos poêles et casseroles. Il s’agit donc aussi d’un budget à prévoir.

Pour savoir si un ustensile est compatible à l’induction, il existe quelques astuces très simples à savoir. Nous allons tout de suite les découvrir ensemble dans cet article.

Pourquoi une plaque à induction n’est-elle pas compatible avec toutes les casseroles ?

 À ce jour, la plaque induction est le modèle le plus évolué de sa catégorie. Ses nombreux atouts ont déjà séduit un bon nombre de consommateurs : 

  • Puissance et rapidité de cuisson
  • Fonctionnalités pratiques et avancées
  • Sécurité optimale
  • Economies d’énergies
  • Etc.

Malgré tous ces avantages, la plaque à induction présente l’inconvénient de n’être compatible qu’avec certains types de poêles et casseroles.

Seuls les récipients composés de métal ferrique (en acier, en fonte ou munis d’un disque ferromagnétique) pourront fonctionner avec votre plaque à induction.

Si vous possédez des ustensiles en cuivre, en céramique, en aluminium, en terre cuite ou en verre, ils ne seront de ce fait malheureusement pas compatibles.

Cette particularité est due au principe de fonctionnement de la table à induction qui utilise l’électromagnétisme pour générer de la chaleur. Celle-ci est transmise directement vers le récipient quand vous le posez sur un des foyers.

Mais pour que ce principe s’opère, il faut que le récipient en question puisse jouer le rôle de conducteur de chaleur. Ce qui explique pourquoi une plaque à induction nécessite l’utilisation de poêles et casseroles composées de métal.

Comment savoir si une casserole est compatible à l’induction ?

La présence du sigle induction

Si vous êtes amené à acheter de nouvelles poêles ou casseroles, sachez qu’il existe un moyen très facile pour reconnaître s’ils sont compatibles avec votre plaque à induction.

Les fabricants ajoutent un logo spécial, sous forme de boucles successives, qui mentionne la compatibilité de l’ustensile en question. Ce logo se retrouve sur l’emballage ou peut-être gravé directement gravé sur le récipient :

L’astuce simple et infaillible

Pour savoir si votre casserole ou votre poêle est compatible à l’induction, il existe une petite astuce très simple.

Il vous suffit de poser un aimant au fond de votre ustensile de cuisine. Si l’aimant reste « collé », c’est que votre poêle ou votre casserole est compatible à l’induction.

Autrement, cela signifie malheureusement que vous ne pourrez pas l’utiliser avec votre nouvelle plaque de cuisson.

En conclusion

En débit de ses nombreux avantages, la plaque à induction nécessite cependant l’utilisation des récipients spécifiques (composés de métal ferrique) pour pouvoir fonctionner.

Une poêle ou une casserole compatible à l’induction comporte un sigle induction (sous forme de boucles successives). Vous pouvez aussi vérifier la compatibilité d’un ustensile à l’aide d’un aimant.

En faisant le choix d’une plaque à induction, il vous faut donc prévoir un éventuel budget pour renouveler votre batterie de cuisine.

Ce renouvellement peut toutefois se faire de façon progressive. Il existe en effet des adaptateurs à induction (vendus en moyenne entre 10 et 20€). Ces derniers vous permettent de continuer à utiliser vos ustensiles actuels en attendant de les changer au fur et à mesure.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Untitled