7 points primordiaux pour choisir le bon vélo

7 points primordiaux pour choisir le bon vélo

Lorsque vous achetez un nouveau vélo, vous voulez sûrement que votre achat soit le meilleur choix possible pour vous. Voilà pourquoi il est si important d’avoir une vision complète de tous les critères et des options disponibles avant de se lancer dans un achat. Cet article vous donne 7 points primordiaux pour choisir le bon vélo .

1. Choisir le bon style de vélo

Il y a beaucoup de styles de vélos et le choix du style approprié dépend de vos buts, de l’utilisation que vous en ferez, de votre niveau, de votre morphologie et de votre budget. Ce guide vous aidera à choisir le bon style de vélo.

Le vélo de ville

Le vélo de ville est un excellent moyen de déplacement, il est économique, écologique et convivial. Il est idéal pour les déplacements quotidiens et permet de se rendre au travail rapidement. C’est un moyen de transport très pratique, il permet de découvrir les quartiers autrement et s’avère être très agréable pour le quotidien.

Ce type de vélo est prévu pour offrir un confort supérieur aux autres types de bicyclettes. Son poste de pilotage permet à l’utilisateur d’avoir une position de conduite reposante et sans tension dans les membres supérieurs.

Il convient aux personnes qui roulent en ville faisant des trajets courts, jusqu’à 10 km/jour. On peut y ajouter de la bagagerie afin de transporter des courses par exemple.

le vélo de course

Le vélo de course est une bicyclette spécialement conçue pour les courses de vitesse rapide. Il est résistant, léger et dépourvu de poids superflus. Il est également conçu pour la performance.

Son poids doit être maitrisé et ses équipements réduits au stricte minimum pour permettre de trouver le meilleur rapport poids/efficacité.

Ce vélo est recherché par les compétiteurs et les sportifs. Il doit être utilisé pour des sorties de 50 à 150 km.

le VTT

Le vélo tout-terrain est un genre de vélo qui est conçu pour rouler sur tous les terrains, y compris des chemins boueux, des terrains accidentés et des sentiers de montagne. Il est équipé avec un cadre robuste et de suspension avant et parfois arrière. La hauteur de selle plus élevée et souvent la selle est télescopique pour facilité les mouvements du pilote en descente.

Il existe un grand nombre d’équipements pour son VTT. Nous vous conseillons de bien choisir le groupe de transmission, les freins, la tige de selle télescopique et le cintre. Vous devez maitriser le poids de votre vélo tout terrain car sinon les sorties longues avec du dénivelé deviendront un calvaire.

le Gravel

Le vélo gravel ou vélo tout-chemin est un vélo, que l’on peut décrire, à la fois, résistant et fiable. Ce type de vélo est idéal pour les coureurs de route de plus de 80 km qui s’autorisent des itinéraires changeant. En effet, les caractéristiques techniques d’un Gravel lui permette d’être aussi bien à l’aise sur route que dans les chemins et les sous bois.

Les cyclistes qui aiment le hors piste et qui rêvent de découverte s’orientent naturellement vers ce type de bicyclette.

2. Choisir le bon modèle de vélo

Pour bien choisir son vélo il faut trois choses principales.

Ecouter son cœur, car en effet nous avons tous des goûts différents et des affinités avec certaines pratiques sportives.

Aussi, un cycliste qui aimera la nature sans être à la recherche de la performance se dirgera vers un VTC ou un Gravel.

Ensuite, il faut tenir compte de sa condition physique. L’investissement dans une bonne machine est important. Faire de l’exercice est un excellent choix mais il ne faut pas se blesser ou se dégouter à la première sortie.

Enfin, votre budget. Les vélos sont des beaux objets et les équipements sont nombreux. Par conséquent, fixez-vous un budget cohérent avec le plaisir que le vélo va vous restituer.

3. Choisir le bon type de roues de vélo

Il existe plusieurs matériaux pour les roues. Le choix principal sera entre l’aluminium et le carbone. Ces deux matériaux ont des caractéristiques particulières et une différence de coût importante.

Dans un but de performance et de recherche de diminution de la masse vous serez tenté par des roues en carbone. sachez qu’il existe des flasques qui permettent d’obtenir de très bons résultat pour un budget plus intéressant.

4. Choisir le bon type de pneus

Le choix des pneumatiques. Voilà un choix qui peut vous aider dans des phases d’ascension ou dès lors que vous roulez contre le vent. En effet, plus vous avez une grande surface de contact au sol et plus vous devez fournir un effort conséquent pour avancer.

A contrario, quand vous êtes à la recherche d’adhérence sur une surface accidentée ou glissante, comme de la boue, alors vous devez opter pour des crampons. C’est ce qu’on appellera l’adhérence par obstacle.

5. Choisir la bonne taille du vélo

Un vélo adapté à votre taille vous permettra, en outre, de le diriger et de manœuvrer facilement. Si les dimensions sont inadaptées, que votre guidon est trop loin par exemple il vous sera impossible de faire des sorties de plus d’une heure sans avoir des douleurs aux cervicales.

Autre chose, si la longueur des manivelles n’est pas bonne, alors vous perdrez en rendement et votre débauche d’énergie sera sans conséquence sur vos performances. Nous préconisons de réaliser une étude posturale afin d’optimiser votre rendement et votre confort grâce aux mesures prises et à l’adaptation de la partie cycle.

6. Choisir la bonne paire de pédales

Pédales plates ou pédales automatiques? Dans certaines disciplines, notamment en vélo de course, la question ne fait pas débat. Tous les coureurs utilisent des pédales auto. En tout terrain les cyclistes sont moins radicaux. Pour le rendement il est préférable d’utiliser les pédales automatiques mais en cas de chute ou de perte d’adhérence les pédales plates sont précieuses. Pour cela, les fabricants ont mis au point des pédales hybrides. Un côté auto et de l’autre plate.

7.Choisir la bonne selle

C’est un peu dans le même état d’esprit que nous abordons le sujet de la selle. Une selle qui n’est pas adaptée à votre morphologie peut vite devenir une source de douleur intense et par conséquent gâcher votre plaisir.

aussi, nous avons testé le matériel de la marque Specialized qui mesure instantanément les point de pression de votre fessier sur un siège. En fonction des résultats, vous pourrez orienter votre choix parmi les différentes selles.

Conclusion

S’offrir un vélo est une occasion rare. Se mettre au sport ou à une activité sportive sans prendre du plaisir ne dure pas longtemps. Aussi, il est important de faire le bon choix de matériel. Ces 7 points primordiaux vous permettront de choisir le bon vélo et d’enchainer les kilomètres le sourire aux lèvres.

D’ailleurs pour en savoir plus sur les vélos , n’hésitez pas à lire notre article sur les vélos électriques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Untitled